[2012-01-07] Guerre Froide à Liège

Y a quoi ? Où ? Quand ? c'est ici

Modérateur: Modérateurs

[2012-01-07] Guerre Froide à Liège

Messagede nordwaves » Mer Nov 23, 2011 8:41 am

Image
Just a question of time....
Avatar de l’utilisateur
nordwaves
Inside Web 7.01
 
Messages: 1584
Inscription: Lun Oct 16, 2006 1:52 pm
Localisation: Lille

Re: [2012-01-07] Guerre Froide à Liège

Messagede ErazerHead » Lun Jan 09, 2012 4:30 pm

Mon premier post parmi vous pour, une derrière fois me remémorer.

Guerre Froide à Liège ? J'ai d'abord pensé à une blague. Trop beau pour être vrai.
Ben oui, on prend l'habitude d'avoir à faire des kilomètres pour voir ses groupes fétiches !
Et puis on se rend compte que non, on ne vit pas un rêve éveillé !
Alors, j'ai envie de commencer par dire merci. Merci aux orgas, merci aux groupes et merci à tout ceux qui ont rendu cette nuit possible !

Passons aux choses concrètes maintenant !

Mongolito.
Je suis passé jeter une oreille attentive sur Myspace quelques jours avant le concert.
J'avais plutôt apprécié et j'attendais le live avec impatience.
Le set est brut, efficace. Le Joker à la guitare joue quelques accords.
Tout sonne juste, ça sent le "vrai". Je me prends (très facilement) au jeu.
Les images projetées (ainsi que l'univers sonore, faut bien le dire) me rappelle Death In June.
De plein pied, je pénètre l'univers torturé bien qu'assez, étrangement, reposant de Mongolito.
Bref, une entrée en matière des plus agréables.
Un live un peu trop court à mon goût mais après tout... c'est toujours trop court.

Vient ensuite Neutral Lies, groupe que je ne connaissais pas non plus.
Groupe que j'ai donc écouté sur Myspace aussi.
A mon écoute Myspacienne, soyons honnête, j'ai accroché moyen.
Des titres comme (In Your) Neutral Eyes ou Rose in the Coffin m'avaient beaucoup plu.
D'autres beaucoup moins. Faut dire que j'avais beaucoup de mal avec l'ambiance plus "electro" à mon goût.
Et disons qu'en live, la tendance c'est confirmée.
Un set très vitaminé, beaucoup d'énergie déployée sur scène et de nouveaux titres qui me plaisent.
S.X. Girls ou même Commuters (qui m'a vaguement rappelé Kraftwerk) m'ont vraiment intéressé.
Mais rien à faire, au fond, la sauce n'a pas réellement pris sur moi et j'en suis presque triste parce que les ingrédients étaient là.
De plus, le groupe bénéficie d'un énorme capital sympathie. Des images sorties des années 80, de jolies photos des membres du groupe à cette époque.
C'est bon la dérision.
Au final, un bon concert. Mais un concert où je n'en pas ressenti ce que j'aurais voulu ressentir voila tout.

Alors là... je me colle à la "scène", juste devant le pied du micro de Yves. Je ne veux RIEN rater !
De plus, la playlist est là, sous mes yeux... Sauvage, Saint Ex, Des Illusions, ... Et même Shadowplay en rappel...
Que demander de plus ?!
Les musiciens entrent en scène en se faufilant dans le public.
Des images de Pripyat (c'est bien ça nan ?) tourne en boucle. Anéantissement.
Les premiers titres fusent comme des balles. Je suis directement captivé.
Pris au piège. J'entre dans la Guerre Froide.
Je me réveille de ma "transe" aux premières notes de Berlin, j'espérai peut-être un public plus réactif.
C'est dingue ce que ce titre déménage en live. Mais tant pis pour les autres, moi je plane.
Mais... ça signifie que c'est aussi bientôt la fin... (à Berlin...)
Après une micro pause, le rappel s'enchaîne, Hommage...
Et puis Shadowplay...
Après le concert Yves, le chanteur m'a confié qu'il avait eu la chance de voir Joy Division à Paris.
Et bien, moi, je ne les ai jamais vu mais j'ai vu Guerre Froide jouer Shadowplay et Identité Variable et ... et ...
Et ça m'en a collé une. Merci à eux !

Après les concerts une after semble vouloir démarrer. On décide d'y rester un peu. Puis beaucoup. Puis relativement tard.
De bonnes choses The Smiths, Bauhaus, Siouxsie and the Banshees, ... des groupes peut-être un peu attendus en soirée
mais ce soir on a envie de rester et de s'amuser dessus. Love will tear us apart m'aura même permis de "danser" avec Yves.

Une excellente soirée pour ma part. Encore merci aux groupes, aux orgas et (au risque de vraiment me répéter) à tout ceux qui ont rendu cette nuit possible !
Avatar de l’utilisateur
ErazerHead
 
Messages: 6
Inscription: Lun Jan 09, 2012 3:53 pm


Retourner vers Night Effect

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron